Accueil

L'Association des professionnels de la finance au service des entreprises de Rhône-Alpes

Accès membres

Contact

LinkedIn

Identificationx

Devenir membre

Concours $, Deuxième étape

  • Voilà, le verdict est tombé pour la deuxième étape de notre concours $.

    PUBLIÉ LE 08.07.2014

    La question était : Quel sera le cours de clôture du $ le 30 juin 2014 ? Réponse : 1.3658 soit arrondi à 3 décimales 1.366. Après avoir flirté avec les 1.35 suite à diverses annonces de la BCE et de la FED, notre Euro est reparti vers les chemins de l’appréciation pour clôturer le semestre à 1.366 proche de la moyenne de 1.370 enregistrée au cours des 6 premiers mois.

    La grande leçon de cet exercice, dans la ligne des résultats de la première étape (cours au 31 décembre 2013), c’est que le monde volatile dans lequel nous vivons ne nous a pas (encore ?) amenés vers des horizons de renforcement du $ comme cela ressortait de nos prévisions initiales en novembre 2013. Pour la prévision fin juin, nous étions en moyenne sur un cours de 1.336 (médiane à 1.335) avec des extrêmes à 1.254 et 1.400.

    C’est donc dans le camp des « baissiers sur le $ » que nous trouvons notre vainqueur de la deuxième étape. Robert LAURENT d’AMBA Rhône Alpes recevra donc, lors d’une prochaine manifestation de LPFT, son lot, une bouteille d’un vin d’exception. Le choix a été délicat car deux paris donnaient le bon chiffre de façon précise soit 1.366. Mais, comme ils avaient été formulés le 20 juin, 10 jours avant l’échéance, le jury a décidé de ne pas les retenir au profit de la prévision de Robert faite en novembre 2013.

    Que se passera-t-il au second semestre ? Que se passera-t-il pour nos parieurs ? Les baissiers continueront-ils d’avoir raison ?

    Quand on voit que la moyenne de nos paris pour le 31 décembre 2014 ressort à 1.309 (extrêmes 1.223 et 1.385), il y a du chemin à faire. Mais tout est possible.

    Par contre, il y a fort à parier que les paris sur la moyenne 12 mois ne seront pas atteints. Pour réaliser  la moyenne de nos paris soit 1.323, il faudrait que le $ passe, en moyenne du second semestre, à 1.27 !!!  Difficile mais on a déjà vu ça.

    La leçon de l’exercice, c’est que prévoir les devises est plus que complexe. Pour certaines de nos entreprises, un écart de 1.32 à 1.37 est loin d’être neutre économiquement. Et comme gouverner c’est prévoir, on voit que nos réflexions ne sont pas dénuées d’intérêt.

    Fidèles à cette nouvelle tradition, nous lancerons en novembre 2014 (la période des budgets !!) la deuxième édition de notre concours $.
    D’ici là nous vous souhaitons un bon été, tout en sachant que cette période est parfois propice à des gros mouvements monétaires.

    Jean-Pierre Lac,
    Président